partager

Astuces faciles pour faire enfin aimer les légumes à vos enfants !

Pas facile de faire manger des légumes aux enfants, qui ont tendance à dire non, dès que quelque chose ne les attire pas.
Les enfants depuis toujours ne sont pas comme les adultes qui apprécient de déguster de nouvelles saveurs. Les enfants disent non aux légumes quasiment systématiquement. Simplement par peur de la nouveauté et de l’inconnu, les enfants rien qu’en les voyant disent « je n’aime pas » avant même de les goûter. Pour des adultes cela semble être un caprice, mais en fait cela est une néophobie alimentaire.

Pourquoi beaucoup d’enfants souffrent-ils de néophobie alimentaire ?

Dire toujours « non je n’aime pas » est un sentiment qu’il ne contrôle pas. En réalité, les enfants possèdent plus de papilles que les adultes et elles sont bien plus sensibles.
Le fait de se retrouver face à un plat inconnu, est très difficile pour l’enfant et le goûter est bien plus intense pour lui. Vu que l’adulte ne comprends pas cette réaction, il tente une négociation, ou du chantage du style, « si tu ne manges pas les légumes, tu n’auras pas de glace ».

Quelle astuce pour que les enfants mangent des légumes ?

Comme beaucoup de chose, dans l’éducation des enfants nous devons montrer l’exemple, faire e sorte de démontrer que nous aimons les légumes en les dégustant avec appétit devant eux, et surtout en exprimant notre plaisir à en manger, nous gagneront de cette façon leur confiance.

Une bonne astuce est de faire les préparations des plats avec nos enfants pour les impliquer :


Il est possible de faire participer nos enfants à la préparation des repas. Il suffit de les positionner comme des « chefs cuisiniers » et le prendre comme une activité, où l’enfant est actif.
Donnez-lui des tâches faciles à faire, par exemple de trier les légumes par couleur, ou par forme, comme un jeu de façon à les familiariser avec ces aliments.
Vous pouvez également, faire en jeu en leur demandant de sentir les légumes et d’essayer de les faire s’exprimer par les odeurs des aliments, emmenez-le avec vous au marché est un endroit idéal pour leurs faire découvrir les différentes odeurs des légumes.

Multiplier les formes, présentations et textures pour faire manger des légumes aux enfants :

Souvent, faire des mélanges est peu efficace, car l’enfant va trier et ne garder que les aliments qu’il aime. En plus, cela l’empêche de vraiment découvrir le goût de chaque légume individuellement. Alors, mieux vaut jouer sur la présentation ! Par exemple, certains légumes frais se mangent très bien crus en début de repas avec une sauce au yaourt. Ainsi, l’enfant peut picorer et manger avec les mains, ce qui est toujours attrayant. Place aux bâtonnets ou morceaux de carottes, chou-fleur, concombre, courgettes… Mais on peut aussi jouer sur les couleurs, les associations et l’originalité pour attirer son regard et le mettre en appétit.
Par exemple, amusez-vous à créer des bonshommes souriants ou des scènes dans l’assiette. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un artiste prêt à faire du food art pour faire manger des légumes aux enfants, misez au moins sur des assiettes colorées et gourmandes ! Par ailleurs, vous pouvez aussi découper les aliments à l’emporte-pièce pour leur donner des formes rigolotes d’animaux. Pour les fruits, il suffit parfois de bien les éplucher et couper. Ils seront ainsi moins “impressionnants” qu’un fruit entier dans lequel croquer.

Des plats différents pour faire manger des légumes aux enfants :

Souvent, les parents deviennent maîtres dans l’art du camouflage pour faire face aux petits néophobes alimentaires. Pour ce faire, il faut rivaliser d’inventivité et ruser pour présenter les fruits et légumes différemment. Par exemple, il y a :
– Les frites, les beignets, les chips et la friture en général (carottes, panais, patates douces…)
– Ou encore les légumes transformés en pâtes comme la courgette passée à l’économe pour en faire des spaghettis
– On peut aussi les associer à des aliments qu’ils aiment et connaissent bien pour peu que l’on coupe des petits morceaux. Ainsi, ils n’auront même pas l’impression d’en avoir dans l’assiette. Ici, on peut associer légumes et gruyère dans des flans, lasagnes, omelettes, tourtes, cakes salés, quiches et gratins de légumes ou en ajouter dans sa sauce tomate fraîche. Vous n’avez jamais glissé des épinards dans des gaufres salées garnies de jambon-fromage ou de saumon ? Vous devriez essayer !
– Par ailleurs, pensez à la purée ou la compote qui permettent de varier les textures et qui sont agréables et douces en bouche. Enfin, les soupes froides et chaudes comme les veloutés feront passer “en douce” les aliments qu’ils aiment moins. Le velouté est l’occasion de leur faire manger des légumes verts plus difficiles comme les brocolis, les asperges, les endives ou l’épinard !

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain cuisine -Simple, rapide mais avec plaisir
Close Cookmode