partager

Différence entre vegétarien végétalien et vegan

D

Hier midi j’ai mangé avec mon chef (bah oui j’ai un boulot moi aussi) au japonais à Louviers (qui est très bon d’ailleurs) et pendant le repas il me dit : Non je ne prends pas de sushi car je suis vegan… ok ok. On en a donc discuté longuement car je ne sais pas pour vous mais moi je suis perdu avec tous ses « nouveaux » régimes alimentaires. Allez je vous explique tout ça.

Il y a des raisons complètement différentes qui peuvent inciter une personne à être végétarien, végétalien ou vegan, parfois ce sont le régime alimentaire, la protection des animaux ou la religion. Chacune de ces personnes a un point en commun qui n’est autre que le fait de ne pas consommer de la viande. Mais, quelles sont les véritables différences entre être végétarien, végétalien ou vegan ?

Qu’est-ce que le végétarisme ?

C’est une pratique assez vielle au final qui existant depuis l’époque de la Grèce Antique, le végétarisme désignait les personnes ayant exclus la viande de leur régime au quotidien. Les philosophes sont les premiers qui ont adopté cette pratique avant d’être suivis par les penseurs et les scientifiques connus comme Léonard de Vinci ou Albert Einstein.

Le végétarisme est un type d’alimentation écartant toute consommation de viande, que ce soit rouge ou blanche. Les fruits de mer et le poisson sont également des aliments que le végétarien ne peut pas manger. Simple non? En fait, pas tant que cela car il existe plusieurs formes de végétarisme :

  • le lacto-végétarisme mange des produits laitiers et pas d’œufs ;
  • le lacto-ovo-végétarisme peut consommer les produits provenant des animaux tels que les œufs ou le lait ;
  • le semi-végétarisme, comme son nom l’indique, peut manger des fruits de mer, de la volaille et du poisson.

Être végétalien, c’est quoi ?

Contrairement au végétarisme, le végétalisme est un mode d’alimentation qui comporte uniquement des produits provenant du monde végétal. Ainsi, être végétalien, c’est rejeter toute tentative de prise de viande, de fruit de mer, de poisson voire des produits laitiers. Le végétalien ne peut pas aussi manger du miel et des œufs. On peut dire que seuls les salades et les légumes sont les alliés des végétaliens.

Comment définir le véganisme ?

D’origine anglo-saxonne, le terme vegan se prononce facilement en français comme végane, et nombreux sont ceux qui le traduisent par végétalien. Ayant vu le jour en 1944 par la perspective de Donald Watson, il se définit comme le premier adepte du véganisme.

Avant d’être une habitude de régime alimentaire, le véganisme est d’abord un mode de vie. En effet, le véganisme se traduit telle une façon de vivre et un nouveau mode de consommation des aliments visant à protéger les animaux. Opter pour le véganisme permet d’exclure l’exploitation, la cruauté et la souffrance commises vis-à-vis des animaux. À l’inverse du végétarisme, le vegan ne peut en aucun cas se servir des animaux pour se nourrir ou encore se vêtir. La personne vegan vit sans faire souffrir n’importe quel animal. Par conséquent, elle n’utilise pas de produit pouvant porter atteinte à la vie des animaux pendant son alimentation ou lors des autres moments. Mis à part le fait de ne pas manger des aliments issus des animaux, le vegan ne porte pas des vêtements en cuir ou en laine, sans oublier les produits testés sur ces êtres vivants.

J’espère que cela sera maintenant plus clair pour vous ! SI vous avez des questions, n’hésitez pas à commenter ou à m’envoyer un mail.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romain cuisine -Simple, rapide mais avec plaisir
Close Cookmode